• Ayla l'enfant de la Terre

     

     

     

    pour découvrir un peu de l'histoire de cette longue saga,

    et de ses personnages,

    voici le lien direct avec l'auteur J.m. AUEL

    http://www.jean-auel.net/les_personnages.html

     

    Tome 1, Le clan de l'ours des cavernes (The clan of the cave bear)

     

    Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s'achève et la Terre commence à se réchauffer. En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d'un lion pour se réfugier auprès d'un clan étranger. On l'adopte. Très vite, ses gestes et ses paroles suscitent l'étonnement et l'inquiétude.

     

    Tome 2, La vallée des chevaux (The valley of horses)

     

    Passés la surprise et l'émerveillement suscités par Ayla, la jeune étrangère aux cheveux blonds qu'ils ont recueillie, les hommes du "clan de l'ours" ont pris peur de ses dons extraordinaires. Maudite et exilée, elle commence un long voyage solitaire, au bout duquel elle rencontrera deux jeunes gens insouciants et aventureux. 

     

    Tome 3, Les chasseurs de mammouths (The mammoth hunters)

     

    Pendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé. Ensemble ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l'esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu. Le clan des "chasseurs de mammouths" qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup. 

     

    Tome 4,  Le grand voyage (The plains of passage)

     

    Ayla et Jondalar poursuivent leur traversée des steppes immenses du continent européen, suscitant le trouble et l'effroi sur leur passage. Les peuples rudes qu'ils rencontrent vivent de la chasse et de la cueillette mais n'ont jamais vu d'animaux domestiques. Or, ce couple étrange se déplace à cheval, en compagnie d'un loup apprivoisé. D'où tient-il donc ses pouvoirs ? 

     

     

    Tome 5, Les refuges de pierre (The shelters of stone)

     

    Plus tard, des millénaires plus tard, cette région s'appellera le Périgord. C'est là que parviennent enfin Ayla et Jondalar au terme de leur fabuleux voyage. Quand ils atteignent la neuvième caverne, où Jondalar a grandi, l'accueil de la tribu Zelandonii est plutôt mitigé. On se méfie d'Ayla, de son étrange langage, du loup apprivoisé qui l'accompagne et de ces chevaux sur lesquels elle exerce un pouvoir troublant.

     

    Tome 6, Le pays des grottes sacrées (The land of painted caves)

     

    La Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la Neuvième Caverne, choisit Ayla pour lui succéder un jour. Pour ce faire, elle doit suivre pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l'occasion pour l'apprentie Zelandoni de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens.

     

     

    Qui est... Jean Auel ?


    Jean Auel est devenue, à 40 ans passés, un véritable phénomène d'édition. Sa saga préhistorique, Les Enfants de la Terre, traduite en 28 langues, a été vendue à plus de 35 millions d'exemplaires. Après douze ans d'absence, elle est revenue l'année dernière en tête des ventes avec le cinquième tome de sa saga, Les refuges de pierre.
    (Septembre 2003)

    Pour Jean Auel (dites djiin, c'est une femme), tout commence à la fin des années 70, lorsque, mariée et mère de cinq enfants, elle quitte son emploi de cadre supérieur dans une entreprise d'électronique de Portland pour se lancer dans l'écriture d'une nouvelle. Son sujet : la vie d'une jeune femme de la préhistoire. Elle entame des recherches, se passionne pour cette période et son histoire se transforme en une véritable saga, celle des Enfants de la Terre.

    Dès la sortie du premier tome, Le Clan de l'ours des cavernes, en 1980, le succès est au rendez-vous : 100 000 exemplaires sont vendus en moins d'un mois. Le livre est même porté à l'écran en 1986, par Michael Chapman, un film peu apprécié par l'auteur. Les tomes suivants continueront à battre des records d'édition, gardant la tête du palmarès du "New-York Time" pendant des mois.

    De quoi parle la saga exactement ? D'une petite Cro-Magnon, Ayla, seule survivante d'un tremblement de terre, qui trouve refuge auprès d'une tribu de Néanderthaliens ; des amours et des voyages à travers l'Europe d'il y a 30 000 ans d'Ayla et de Jondalar.

    Ces romans sont remarquablement documentés : comment vivaient nos lointains ancêtres ? De quoi se nourrissaient-ils ? Quels étaient leurs habits, leurs outils ? Quels rapports entretenaient-il avec la nature ? Quels étaient leurs croyances ?… Par souci d'authenticité, Jean Auel n'a pas hésité, en plus de se plonger dans des ouvrages d'anthropologie et d'ethnologie, à suivre des stages d'initiation à la survie en milieu naturel, où elle a appris à tanner les peaux et tailler les silex.

    La raison du succès de Jean Auel ? Un juste mélange entre une reconstitution historique rigoureuse et une belle histoire romanesque, le lien manquant entre le monde scientifique et le grand public. De plus, elle a choisi une période peu abordée en littérature -mais brillamment avec la Guerre du feu de de JH Rosny-, la préhistoire.

    Aujourd'hui, Jean M. Auel, 66 ans, donne des conférences dans les plus grandes facultés d'anthropologie et d'archéologie. Elle prépare également le sixième -et dernier- tome de sa saga, en menant des recherches entre l'Afrique du Sud et l'Europe. E.M.

    « Le roman d'Arcanie, Francis Lalanne. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :