•  

    Coeur de loup I et II

     

    Comment a commencé cette merveilleuse aventure ...

    Il y a un certain temps, environ 7 ans en arrière, j'étais sur centerblog, j'avais fait un blog qui concernait notre planète, et puis au fil du temps où je progressais sur photoshop, j'ai commencé à faire quelques montages d'images... ce blog existe toujours mais je n'ai plus le temps de m'en occuper...

    http://sosduneterrienneendetresse.centerblog.net/

    Donc, un jour, une personne passe sur mon blog et voit un montage d'image avec une femme et un loup... elle m'écrit pour me demander si cette modeste création pourrait servir à son livre, en effet, cette femme est écrivain...

    Bien sur j'ai accepté et j'en ai été très honorée, puis s'en est suivie une longue amitié qui perdure avec mon amie Florence Staës.

    J'ai depuis eu l'immense honneur de faire la couverture de plusieurs de ses magnifiques livres.

    Florence, adepte du surnaturel nous emmène dans un univers incroyable. Dans cette histoire, nous découvrons un peu de la spiritualité des Algonquins, peuple amérindien du Canada et des Etats Unis d'Amérique.

    Les livres de Florence Staës sont des e-books.

     

    Je vous présente l'histoire de Coeur de loup, composé de deux tomes, le second étant paru cette semaine, sur amazon.

    Coeur de loup ( tome 1 )

    L'histoire...

    Roman sentimental sur fond fantastique. 

    Lyse voit son monde d’adolescente bouleversé par la mort d’êtres chers. Alors qu’elle s’apprête à commettre l’irréparable, la vie en décide autrement ! 
    Cet énigmatique adolescent, au lourd secret, va-t-il lui redonner le goût de vivre ? 
    Entre amour et surnaturel, son destin semblera irréel…

    Lien sur amazon

     

    L'histoire

     

    Dans la suite de coeur de loup 1 , Nootau, le fils de Tyee et Lyse est parti dans une quête meurtrière, il lui faudra choisir entre la vengeance et l'amour qui croisera son chemin en la présence de cette jeune fille dont la vie est en danger. 

     

    un court extrait

     

    Au même moment le véhicule noir passa à notre hauteur, le passager avant tira une rafale de mitraillette dans notre direction. Je protégeai Justine de tout mon corps, tout en la collant à sa voiture. Nous entendîmes les balles siffler et ricocher sur la voiture. Certaines percèrent la carrosserie, une dut atteindre le réservoir, car un filet d’essence se mit à couler sur la route. Deux balles m’atteignirent dans le dos et tombèrent par terre comme si elles avaient rencontré un mur d’acier. Je ressentis une simple douleur due au choc, la colère naquit en moi tel un ouragan dans l’océan. Ces types étaient déjà morts, pensai-je en contrôlant le loup qui était en moi et qui voulait sortir pour régler leurs comptes à ces types. L’homme lui, saurait attendre le bon moment. La Mercedes disparut au coin de la rue dans un crissement de pneus. J’entendis des sanglots entre mes bras. 

     

    Lien sur amazon

    Partager via Gmail Pin It

    8 commentaires
  •  

    LA PIERRE DE LUMIERE 

     

    Je reviendrai certainement vous présenter les oeuvres de Christian Jacq,

    car j'ai pratiquement lu tous ses livres.

    cette saga de 4 volumes m'a littéralement captivée.

    Si vous aimez les mystères de l'Egypte ancienne, n'hésitez pas , vous ne serez pas déçus(es).

     

    L'histoire...

     

    Dans une cité interdite de Haute-Egypte vit une confrérie d'artisans et d'artistes chargés de creuser et de décorer les tombes de la vallée des Rois afin de perpétuer leur vie éternelle.
    Ce village mystérieux, protégé par de redoutables gardes, porte un nom évocateur : La Place de Vérité.
    Nul ne sait ce qui s'y passe et personne n'a le droit d'y pénétrer. Ses habitants ne répondent qu'à leurs propres lois et ne dépendent que d'un seul maître, leur pharaon Ramsès le Grand.
    Mais l'un des gardes est assassiné et le soupçon s'abat sur la cité. Qui veut la détruire ? Y aurait-il un traître, ou plusieurs, à l'intérieur de La Place de Vérité ?

     un court extrait du livre

     

    C’est pourquoi le père du rebelle s’était rendu chez le responsable de la corvée, un scribe tatillon, mal embouché et de plus en plus aigri. Titulaire d’un poste difficile et peu gratifiant, il intriguait en vain afin d’obtenir une promotion et de travailler en ville, sur la rive est. Ici, il était chargé, pendant les mois qui précédaient l’inondation, d’engager du personnel pour curer les canaux et réparer les digues, tout en le payant le moins possible.

     

    Christian Jacq, né à Paris en 1947, découvre l'égypte à l'âge de treize ans, à travers ses lectures, et se rend pour la première fois au pays des pharaons quatre ans plus tard, lors de son voyage de noces. Après des études de philosophie et de lettres classiques, il s'oriente vers l'archéologie et l'égyptologie, et obtient un doctorat d'études égyptologiques en Sorbonne avec pour sujet de thèse : « Le voyage dans l'autre monde selon l'égypte ancienne ». Mais plus que tout, Christian Jacq veut écrire et publie une vingtaine d'essais, dont L'égypte des grands pharaons à la Librairie académique Perrin en 1981, couronné par l'Académie française. Il est aussi producteur délégué à France-Culture, et travaille notamment pour « Les Chemins de la connaissance ». Il faut attendre 1987 pour que le succès arrive, avec un roman, Champollion l'égyptien. L'égypte et l'écriture prennent désormais toute leur place dans sa vie.

     

     

    Tome II

    LA FEMME SAGE

     

    Résumé du livre.

     

    A l'heure où se préparent les funérailles de Ramsès, les artisans de la Place de la Vérité sont inquiets. Qui sait si le nouveau pharaon souhaitera poursuivre l'œuvre de son père et protéger à son tour la prestigieuse cité dont l'avenir est menacé ? Malgré la vigilance de Claire, devenue la " femme sage " de la cité, le village est en danger, Néfer le Silencieux, le nouveau maître des lieux, est accusé de malversations et d'actes tyranniques. La nourriture et l'eau ne sont plus livrées, la réserve des métaux précieux s'amenuise, aux frontières se regroupent les troupes ennemies. Les artisans parviendront-ils à déjouer le complot qui les menace et à démasquer le traître qui œuvre parmi eux ?

     

    un extrait :

     

    Nommé par le vizir avec l’approbation du pharaon, le scribe de la Tombe était surchargé de travail. À lui de veiller sur la prospérité du village, de préserver une bonne entente entre les deux chefs d’équipe, de payer le personnel, de tenir le Journal de la Tombe sur lequel il notait soigneusement les absences et leurs motifs, de recevoir le matériel nécessaire aux travaux et de le distribuer, et de poursuivre le Grand Œuvre commencé par ses prédécesseurs. Un labeur effrayant qui n’empêchait pas Kenhir de se livrer à sa distraction favorite : l’écriture

     

    Tome III - PANEB L'ARDENT

     

    Résumé :

    Souvenons-nous... Un village mystérieux dans le désert, abritant un petit groupe d'artisans chargés de la construction des splendides tombes des pharaons. Son nom : la Place de Vérité. Parmi ses habitants, trois personnages exceptionnels, le maître d'œuvre Néfer le Silencieux, Claire la " femme sage ", et l'intrépide Paneb l'Ardent, un artiste de génie. Mais à l'intérieur du village se tapit aussi le fameux traître que personne n'a réussi à identifier et qui veut à tout prix voler la Pierre de lumière... Alors qu'au même moment la révolte gronde aux frontières, et que l'Egypte est au bord de la guerre civile parce qu'à Pi-Ramsès, la capitale, le pharaon Séthi II est sur le point d'envoyer l'armée contre son propre fils qui a décidé de régner sur Thèbes. Après Néfer le Silencieux et La Femme sage, voici la suite de ce grand roman d'aventures où nos héros favoris luttent avec courage afin de maintenir ce à quoi ils ont consacré leur vie, cette Place de Vérité qui seule est à même de perpétuer l'éternité de l'Egypte. Mais vont-ils, cette fois, y parvenir ?

     

    un extrait :

     

    Le regard appuyé du général fit comprendre à son aide de camp que Méhy lui donnait un ordre muet en présence d’un civil qui devait rester ignorant des secrets militaires. Mais fallait-il répondre par « oui », ou par « non » ? L’officier examina de près les prisonniers, puis il se retourna vers le général qui s’était placé en retrait par rapport à Sobek afin de pouvoir hocher la tête affirmativement sans que le Nubien s’en aperçoive.

     

     

    Tome IV - La place de Vérité

    Résumé :

     

    Depuis l'assassinat de Néfer le Silencieux, grand maître de la Place de Vérité, chacun vit dans le deuil et la peur. On redoute la tombée du jour, l'heure où apparaît une ombre maléfique, un spectre en quête d'une proie. Serait-ce l'esprit de Néfer prêt à se venger ? Ou un traître se cachant derrière ce fantôme sanguinaire ?Seul et découragé malgré son autorité reconquise, Paneb, fils adoptif du maître et de Claire, la "femme sage", serait prêt à abandonner la lutte si la reine en personne, la divine Taousert, ne venait à son secours. Mais un simple mortel peut-il s'approcher d'une étoile ? Comment sauvegarder l'existence de la Place de Vérité et la puissance immortelle de l'Égypte ?

     

    Extrait :

    Fils adoptif de Néfer le Silencieux et de Claire, la femme sage, deux êtres qu’il vénérait, Paneb avait été choisi comme « chef de l’équipage de droite » sur le bateau symbolique qui permettait à la confrérie des Serviteurs de la Place de Vérité de voguer vers la connaissance et l’accomplissement du Grand Œuvre. Et le pire des êtres, un traître et un meurtrier caché au sein même de la communauté, avait tenté de faire passer Paneb pour l’assassin de son père spirituel

     

    Christian Jacq a fait paraître un nouveau livre,

    " Les enquêtes de Setna"

    je reviendrai vous en parler si j'ai l'occasion prochainement

    de le lire.

     

    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires
  • Résumé de "Roman D'Arcanie"

     

    Le Livre: " Arcanie" personnalise le mythe féminin, l'idéal de l'être aimé: Vénus ou Eurydice. L'homme est enceint de la femme idéale qu'il attend.
    Il accouche d'elle, son amour est délivré, lorsqu'il la trouve enfin.


    Cette oeuvre, unique par son originalité et sa force, est un roman poétique composé de 366 pièces de vers, autant que l'année peut compter de jours, car Francis Lalanne ose estimer nécessaire et suffisante la lecture d'un seul poème par jour. Toutes les formes poétiques classiques sont ici représentées, du monostique (vers unique) à l'hymne (une centaine de vers), en passant par le sonnet, le rondeau etc. Ces 366 pièces de vers, parfaitement agencées, composent la trame cohérente d'un récit s'articulant autour des quatre saisons, symbolisées par quatre pierres précieuses.
    Le roman révèle les différentes phases des états d'âme amoureux, depuis l'amour malheureux jusqu'à l'apothéose de l'amour fusionnel. Plus qu'un roman d'amour, Le Roman d'Arcanie est véritablement le roman de l'amour.
    Le parti-pris audacieux d'utiliser l'ensemble des formes d'expression poétique sert magnifiquement l'ampleur du thème. Le lecteur pénètre l'univers magique et souverain de la poésie, expression éternelle de l'amour.

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

    pour découvrir un peu de l'histoire de cette longue saga,

    et de ses personnages,

    voici le lien direct avec l'auteur J.m. AUEL

    http://www.jean-auel.net/les_personnages.html

     

    Tome 1, Le clan de l'ours des cavernes (The clan of the cave bear)

     

    Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s'achève et la Terre commence à se réchauffer. En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d'un lion pour se réfugier auprès d'un clan étranger. On l'adopte. Très vite, ses gestes et ses paroles suscitent l'étonnement et l'inquiétude.

     

    Tome 2, La vallée des chevaux (The valley of horses)

     

    Passés la surprise et l'émerveillement suscités par Ayla, la jeune étrangère aux cheveux blonds qu'ils ont recueillie, les hommes du "clan de l'ours" ont pris peur de ses dons extraordinaires. Maudite et exilée, elle commence un long voyage solitaire, au bout duquel elle rencontrera deux jeunes gens insouciants et aventureux. 

     

    Tome 3, Les chasseurs de mammouths (The mammoth hunters)

     

    Pendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé. Ensemble ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l'esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu. Le clan des "chasseurs de mammouths" qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup. 

     

    Tome 4,  Le grand voyage (The plains of passage)

     

    Ayla et Jondalar poursuivent leur traversée des steppes immenses du continent européen, suscitant le trouble et l'effroi sur leur passage. Les peuples rudes qu'ils rencontrent vivent de la chasse et de la cueillette mais n'ont jamais vu d'animaux domestiques. Or, ce couple étrange se déplace à cheval, en compagnie d'un loup apprivoisé. D'où tient-il donc ses pouvoirs ? 

     

     

    Tome 5, Les refuges de pierre (The shelters of stone)

     

    Plus tard, des millénaires plus tard, cette région s'appellera le Périgord. C'est là que parviennent enfin Ayla et Jondalar au terme de leur fabuleux voyage. Quand ils atteignent la neuvième caverne, où Jondalar a grandi, l'accueil de la tribu Zelandonii est plutôt mitigé. On se méfie d'Ayla, de son étrange langage, du loup apprivoisé qui l'accompagne et de ces chevaux sur lesquels elle exerce un pouvoir troublant.

     

    Tome 6, Le pays des grottes sacrées (The land of painted caves)

     

    La Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la Neuvième Caverne, choisit Ayla pour lui succéder un jour. Pour ce faire, elle doit suivre pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l'occasion pour l'apprentie Zelandoni de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens.

     

     

    Qui est... Jean Auel ?


    Jean Auel est devenue, à 40 ans passés, un véritable phénomène d'édition. Sa saga préhistorique, Les Enfants de la Terre, traduite en 28 langues, a été vendue à plus de 35 millions d'exemplaires. Après douze ans d'absence, elle est revenue l'année dernière en tête des ventes avec le cinquième tome de sa saga, Les refuges de pierre.
    (Septembre 2003)

    Pour Jean Auel (dites djiin, c'est une femme), tout commence à la fin des années 70, lorsque, mariée et mère de cinq enfants, elle quitte son emploi de cadre supérieur dans une entreprise d'électronique de Portland pour se lancer dans l'écriture d'une nouvelle. Son sujet : la vie d'une jeune femme de la préhistoire. Elle entame des recherches, se passionne pour cette période et son histoire se transforme en une véritable saga, celle des Enfants de la Terre.

    Dès la sortie du premier tome, Le Clan de l'ours des cavernes, en 1980, le succès est au rendez-vous : 100 000 exemplaires sont vendus en moins d'un mois. Le livre est même porté à l'écran en 1986, par Michael Chapman, un film peu apprécié par l'auteur. Les tomes suivants continueront à battre des records d'édition, gardant la tête du palmarès du "New-York Time" pendant des mois.

    De quoi parle la saga exactement ? D'une petite Cro-Magnon, Ayla, seule survivante d'un tremblement de terre, qui trouve refuge auprès d'une tribu de Néanderthaliens ; des amours et des voyages à travers l'Europe d'il y a 30 000 ans d'Ayla et de Jondalar.

    Ces romans sont remarquablement documentés : comment vivaient nos lointains ancêtres ? De quoi se nourrissaient-ils ? Quels étaient leurs habits, leurs outils ? Quels rapports entretenaient-il avec la nature ? Quels étaient leurs croyances ?… Par souci d'authenticité, Jean Auel n'a pas hésité, en plus de se plonger dans des ouvrages d'anthropologie et d'ethnologie, à suivre des stages d'initiation à la survie en milieu naturel, où elle a appris à tanner les peaux et tailler les silex.

    La raison du succès de Jean Auel ? Un juste mélange entre une reconstitution historique rigoureuse et une belle histoire romanesque, le lien manquant entre le monde scientifique et le grand public. De plus, elle a choisi une période peu abordée en littérature -mais brillamment avec la Guerre du feu de de JH Rosny-, la préhistoire.

    Aujourd'hui, Jean M. Auel, 66 ans, donne des conférences dans les plus grandes facultés d'anthropologie et d'archéologie. Elle prépare également le sixième -et dernier- tome de sa saga, en menant des recherches entre l'Afrique du Sud et l'Europe. E.M.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bonjour,

    Dans cette rubrique, je veux vous partager quelques livres que j'ai pu lire

    et qui m'ont beaucoup plu, ce genre de livre que, lorsque nous mettons le nez dedans,

    nous n'arrivons plus à en sortir tant c'est passionnant. Celui ci en fait partie.

     

    Résumé :

     

    Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un dernier hommage à cette femme courageuse. Un peu à l'écart, le père de Mathilda n'a qu'une hâte: que tout cela se termine afin qu'il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant... Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. A mesure que progresse sa lecture, l'angoisse l'assaille... A-t-elle bien fait de venir s'installer à Churinga? Par son atmosphère envoûtante, la force de ses personnages, cette saga australienne s'inscrit dans la lignée des chefs-d'œuvre de Colleen McCullough.

    l

    Le début du roman :

     

    Jenny est une jeune artiste qui vit à Sydney. Sa vie implose lorsque son mari et leur enfant disparaissent prématurément. Au moment de l’héritage, elle découvre avec surprise que son mari défunt lui a légué une parcelle de terre en plein coeur du bush australien. Ils avaient, il est vrai, vaguement évoqué ce projet pour leur lointain futur si bien que cette secrète initiative constitue un véritable choc pour la jeune femme. Elle décide alors de se rendre sur ses terres et en découvrant une nature indomptée et un monde d’hommes hostiles, elle se met à douter. Est-ce vraiment là sa place ?
    Bientôt, elle découvre des carnets abandonnés d’une jeune fille, Mathilda, ayant vécu sur cette même terre quelque cinquante ans plus tôt. Elle se plonge avec avidité dans l’histoire de cette femme qui s’est battue corps et âme pour défendre sa terre contre un destin contrarié, un père violent et des voisins rôdant tels des vautours prêts à se jeter becs en avant sur son bien.
    La lecture de ces journaux intimes va entraîner Jenny bien plus loin qu’elle ne pouvait le soupçonner…

     

    un extrait de ce roman :

     

    « Alors qu’ils s’approchaient peu à peu de la montagne, Jenny constata que le roc, en partie recouvert de broussailles épaisses, semblait surgir d’un bois formé d’arbres très anciens, constituant une sorte d’oasis. Elle distinguait même le bruit d’une chute d’eau et des chants d’oiseaux. Peut-être était-ce l’endroit où Mathilda s’était un instant reposée ? Elle chassa résolument cette idée de sa tête, refusant que cette merveilleuse journée fût ternie par de sombres pensées.
    Brett la précéda à travers le fouillis de verdure, dont les frondaisons formaient un rempart contre la chaleur. ILs débouchèrent tout à coup au bord d’un bassin naturel, alimenté par une cascade. Elle ramena son cheval au pas et sourit à son compagnon de route. A bout de souffle, elle savait qu’elle qu’elle aurait le lendemain d’énormes courbatures, mais pour l’instant seul comptait le bonheur de se livrer à la joie pure de la promenade.
    _ C’était merveilleux, articula-t-elle. Merci de m’avoir accompagnée.
    _ Pas de poblème, marmonna-t-il, sautant de cheval et se dirigeant vers elle.
    _ Vous ne comprenez pas, expliqua-t-elle en cherchant à reprendre sa respiration. Je ne pensais pas que je serais capable de remonter en selle après l’accident. Mais j’ai réussi à le faire ! J’y suis arrivée !
    Elle se pencha sur l’encolure de la jument rouanne et la caressa doucement.
    _ Merci, ma belle, murmura-t-elle.
    Brett gardait une expression impénétrable. »

     

    L'auteur :

    Tamara McKinley a été élevée par sa grand mère en Australie. Publié dans 17 pays, la Dernière Valse de Mathilda a enthousiasmé des centaines de milliers de lectrices. En Suède, ce roman a été élu " saga de l'année".

     

    Les autres romans qu'elle a écrit

     

    Éclair d'été
    Le Chant des secrets
    L'Héritière de Jacaranda
    La Terre du bout du monde

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique