• EVASION...

    EVASION...

    Et je serai face à la mer
    qui viendra baigner les galets.
    Caresses d’eau, de vent et d’air.
    Et de lumière. D’immensité.
    Et en moi sera le désert.
    N’y entrera que ciel léger.

    Et je serai face à la mer
    qui viendra battre les rochers.
    Giflant. Cinglant. Usant la pierre.
    Frappant. S’infiltrant. Déchaînée.
    Et en moi sera le désert.
    N’y entrera ciel tourmenté.

    Et je serai face à la mer,
    statue de chair et coeur de bois.
    Et me ferai désert en moi.
    Qu’importera l’heure. Sombre ou claire…

    Esther Granek, De la pensée aux mots - 1997

     

     

    je vous fais de gros bisous

    et je vais mieux à ce jour,

    hier des maux dentaires insupportables !

    j'ai demandé au dentiste de m'arracher la dent responsable.

    c'est fait !

    bon week end mes amis(es)

    prenez soin de vous.

    « danser sous la pluieLa pierre de lumière »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    3
    Vendredi 19 Février 2016 à 00:56

     

     

    . Sans appuis, sans parents, et seuls en ce monde, Unissons nos forces,

    nos coeurs et nos destins ; Tissons, toi et moi unis, d'authentiques liens :

    Bâtissons à deux une relation réelle et profonde. Par la confiance,

    la franchise et la loyauté,

    Que cette fraternité nous soutienne et nous lie ; Un ami doit pour son ami le secourir dans la vie : Que nos deux âmes nouées puissent s'entraider.

    Nous, main dans la main, bravons nos lendemains, Et

    pour rendre plus doux nos malheurs communs,

    De deux âmes meurtries, qu'Amitié n'en fasse qu'une.

    Sans être frères de sang, devenons frères de coeurs,

    Partageons nos joies et soucis, et nos pires douleurs :

    Et que ces instants partagés, deviennent notre fortune.

    gros bisous  mon ptit loups

     

    2
    Mardi 23 Juin 2015 à 01:53

    Un mal de dent , ça fait bien mal !   contente que tu sois libérée de ces douleurs.

    Joli poème et images également , bravo ma Crinière.

    StellaC

     

    1
    Samedi 13 Juin 2015 à 18:48

    Que j'aime tous ces moments où je peux venir devant les eaux de la mer.

    Regarder au loin l'infini qui semble rejoindre le ciel.

    C'est là, que je ressens le plus de liberté, de calme et de sérénité.

    Lorsqu'il y a des petits oiseaux qui viennent gazouiller quelques chants légers.

    quelle joie, quel bonheur, je ne sais plus compter les heures.

    Merci pour ce temps de pur délice à regarder cette femme posée devant la mer.

    Je suis très contente pour toi que cette dent ne sois plus dans ta vie.

    Bon week-end.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :